Règlement des études

La raison d'être d'un règlement des études :

Le règlement des études est rédigé conformément au décret « Missions » du 24 juillet 1997 organisant les missions prioritaires de l’Enseignement fondamental et de l’Enseignement secondaire. Ce document de référence pour l’équipe éducative de St-André s’adresse à tous les élèves et leurs parents.

Il est prévu pour définir :
    -    Le continuum pédagogique
    -    Les évaluations
    -    Les informations à communiquer aux élèves et leurs parents en début d’année scolaire
    -    L’épreuve externe certificative
    -    L’année complémentaire

1. Le continuum pédagogique :

 L’organisation s’intègre dans un continuum pédagogique structuré en trois étapes, divisées en cycles.
Ces termes évoquent un dispositif pédagogique regroupant plusieurs années d’études afin de permettre à chaque enfant :    
    1. de parcourir sa scolarité de manière continue, à son rythme et sans redoublement, de l’entrée en maternelle à la fin de la 2ème année primaire (Etape 1), et de réaliser sur ces périodes les apprentissages indispensables en référence aux socles de compétences définissant le niveau requis des études.

   2. de parcourir sa scolarité de manière continue, à son rythme et sans redoublement, de la 3ème à la 6ème année primaire (Etape 2), et de réaliser sur ces périodes les apprentissages indispensables en référence aux socles de compétences définissant le niveau requis des études.                          

Etape 1
1er cycle
2ème cycle
De l'entrée en maternelle à l'âge de 5 ans (appelé aussi cycle 2,5 / 5)
De l'âge de 5 ans à la fin de la 2ème primaire (appelé aussi cycle 5 / 8)
Etape 2
3ème cycle
4ème cycle
Classes de 3ème et 4ème années primaires (appelé aussi cycle 8 / 10)
Classes de 5ème et 6ème années primaires (appelé aussi cycle 10/12)
Etape 3
5ème cycle
Classes de 1ère et 2ème années secondaires



Il importe de ne pas confondre le concept de cycle avec celui de groupement d’élèves.
Le cycle, imposé à l’ensemble des écoles permet d’assurer la continuité des apprentissages et la pratique d’une pédagogie différenciée.

Les groupements d’élèves sont propres à chaque école et relèvent de l’organisation structurelle que celle-ci met en place pour atteindre ces objectifs.

Diverses modalités d’organisation peuvent être observées :
- Enfants du même âge accompagnés par un titulaire plus d'une année;
- Enfants d'âge différents pris en charge par un seul enseignant ou par plusieurs, ceux-ci encadrant le groupe simultanément ou alternativement;
- Enfants de même âge pris en charge chaque année par un titulaire différent, la continuité nécessitant dans ce cas une concertation étroite entre les enseignants concernés.

Une souplesse fonctionnelle est requise pour tenir compte des besoins des élèves dans une harmonie alliant les différentes structures : classes, cycles et établissement.

2. Les évaluations :

Nous pratiquons deux sortes d’évaluations : l’évaluation formative et l’évaluation certificative.

 

a)    La fonction de régulation des apprentissages (évaluation formative) vise à rendre explicite avec l’enfant la manière dont il développe les apprentissages et les compétences. L’enfant peut ainsi prendre conscience de ses progrès et d’éventuelles lacunes pour envisager avec l’enseignant des pistes d’amélioration.  Cette fonction de régulation fait partie intégrante de la formation : elle reconnaît à l’enfant le droit à l’erreur. Les observations ainsi rassemblées ont une portée indicative et formative, elles n’interviennent pas dans le contrôle final.

 

b)    La fonction de certification s’exerce au terme de différentes étapes d’apprentissage et d’éventuelles remédiations. L’enfant y est confronté à des épreuves dont l’analyse de résultats est communiquée dans le bulletin. Cette analyse complète les autres informations issues du dossier de l’enfant pour la décision finale de réussite.

 

 

Les attitudes et comportements attendus de l’élève pour un travail scolaire de qualité sont :

1)  le sens des responsabilités, qui se manifestera entre autres par l’attention, l’expression, la prise d’initiative, le souci du travail bien fait, l’écoute ;
2)  l’acquisition progressive d’une méthode de travail personnelle et efficace ;
3)  la capacité à s’intégrer dans une équipe et à œuvrer solidairement à l’accomplissement d’une tâche ;
4)  le respect des consignes données, qui n’exclut pas l’exercice au sens critique selon les modalités adaptées au niveau d’enseignement ;
5)  le soin de la présentation des travaux, quels qu’ils soient ; 
6)  le respect des échéances, des délais.
(Cf. article 78 §§ 1 et 3 du décret du 24 juillet 1997, portant sur les missions de l'école)

 

Le calendrier de remise des livrets d’évaluations ainsi que les réunions de parents sont renseignés dans une circulaire remise aux parents en début d’année scolaire (document appelé "Trans'Parents" ou à l'onglet CALENDRIER de ce site.  Deux à trois réunions individuelles de parents sont organisées pendant l’année scolaire.  Un rendez-vous en dehors de ces réunions peut être obtenu en contactant l’enseignant et/ou la Direction.

 Nous insistons sur la nécessité de prendre connaissance du développement de l’enfant à travers ses travaux réguliers mais aussi grâce au document remis cinq fois sur l'année scolaire et qui reprend le travail journalier et/ou les résultats des contrôles, des bilans qui suivent les apprentissages.
Ce document, pour les classes maternelles, est la farde d'observation, appelée "En chemin".  Les élèves des classes primaires quant à eux reçoivent leur livret d'évaluation.


3. Les informations à communiquer aux élèves et à leurs parents en début d'année scolaire :

En début d'année scolaire, lors des réunions d'informations dans chaque cycle, les enseignants informent les enfants et les parents sur :
- les compétences et les savoirs à développer à l'école fondamentale;
- l'existence des socles de compétences;
- les moyens d'évaluation
- les travaux individuels, de groupe, de recherche, les leçons collectives, les travaux à domicile;
- le matériel que l'enfant doit avoir en sa possession.


4. L'épreuve externe certificative :

Les élèves de sixième primaire doivent participer  à l'épreuve certificative, commune à tous les établissements scolaires.  Le jury d'école doit octroyer le certificat d'études de base (CEB) à tous les élèves qui ont obtenu 50% en Langue française, en Mathématique et en Eveil.

5. L'année complémentaire :

Pour certains élèves, un temps plus long pourra s'avérer nécessaire pour acquérir les Socles de compétences requis au terme des deux premières étapes.  Afin de tenir compte des rythmes d'apprentissages propres à chaque enfant, l'équipe éducative, en accord avec les parents, décidera de faire bénéficier un élève d'une année complémentaire.  Cette mesure s'accompagne de la constitution d'un dossier pédagogique qui :
- établit un constat des lacunes;
- décrit ce qui sera mis en place durant cette année complémentaire;
- acte l'évolution et les progrès de l'élève.
L'enfant pourra bénéficier de ce fait d'une organisation adaptée à ses difficultés.

Un élève ne bénéficie que d'une année complémentaire par étape.  La première étape débute à l'entrée en maternelle jusqu'à la fin de la deuxième année primaire (cycles 1 et 2).  La deuxième étape commence en troisième année primaire jusqu'en sixième année (cycles 3 et 4).

 

 


 [Retour vers les documents officiels]